Histoire

Un mari pour sa femme… ainsi pourrait commencer l’histoire de Grandjean. Las de voir son épouse Charlotte s’épuiser en dactylographie malgré une vitesse de frappe exceptionnelle, Marc Grandjean s’inspire des machines à sténographier existantes, invente la méthode de sténotypie qui porte toujours son nom, et crée la première sténotype.

Charlotte Grandjean se révèle très douée, acquiert rapidement une vitesse de frappe élevée et devient ainsi la première sténotypiste de conférences et de débats. Elle prendra notamment des conférences internationales, des débats politiques, rapportera nombre de propos d’écrivains tels Anna de Nouailles ou Jean Cocteau.

Peu à peu, face à une très une forte demande, Charlotte Grandjean forme un noyau de collaboratrices enthousiastes et ouvre la première école de Sténotypie. Ainsi va naître la Sténotype Grandjean, école de sténotypie, bureau d’étude, et fabrique de sténotypes à grande échelle.

La sténotypie trouve sa place dans de nombreux établissements de formation en France et en Europe. Après la deuxième guerre mondiale, plus de 150 écoles enseignent la méthode de sténotypie Grandjean.

Définitivement moderne, la désormais célèbre Sténotype Grandjean s’allie au géant de l’informatique IBM pour donner naissance au premier logiciel de Transcription de la Sténotypie Assistée par Ordinateur (TSAO).

La sténotypie, notamment la méthode Grandjean, est à ce jour la seule technique au monde permettant de retranscrire instantanément tous propos orale à plus de 230 mots par minute. Notre logiciel TIRO offre toutes les possibilités de transcriptions instantanées et permet d’effectuer du sous titrage en direct.